recherche

Search form

Mai 2017 - Temps pascal

Dom Guéranger, L’Année Liturgique, Le Temps Pascal I

S’il avait été à notre disposition d’ordonner les circonstances de sa venue en ce monde, quel bruit n’aurions-nous  pas fait pour appeler le genre humain tout entier, rois et peuples, autour de son berceau ? Avec quel fracas aurions-nous promulgué devant toutes les nations le miracle des miracles, la Résurrection du crucifié, la mort vaincue et l’immortalité reconquise ? Le Fils de Dieu, qui est «  la Force et la Sagesse du Père » (1 Cor 1, 24) s’y est pris autrement. Au moment de sa naissance, il n’a voulu pour premiers adorateurs que des hommes simples et rustiques, dont les récits ne devaient pas retentir au-delà des confins de Bethléem ; et voilà qu’aujourd’hui la date de cette naissance est l’ère de tous les peuples civilisés. Pour premiers témoins de sa Résurrection, il n’ a voulu que de faibles femmes ; et voilà qu’en ce jour même, à l’heure où nous sommes, la terre entière célèbre l’anniversaire de cette Résurrection ; tout est remué, un élan inconnu le reste de l’année se fait sentir aux plus indifférents ; l’incrédule qui coudoie  le croyant sait du moins que c’est aujourd’hui Pâques ; et du sein même des nations infidèles, d’innombrables voix  chrétiennes s’unissent aux nôtres, afin que s’élève de tous les points du globe vers notre divin ressuscité l’acclamation joyeuse qui nous réunit tous en un seul peuple, le divin ALLELUIA !